Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
ISTeP - UMR 7193
Institut des Sciences de la Terre de Paris

Hommage à Alain Person

Alain Person, Maitre de Conférences émérite à Sorbonne Université, est décédé le 16 Novembre 2019 à Djibouti.

Alain Person a rejoint l’Université Pierre et Marie Curie (alors Paris VI) en1969, au moment de sa fondation et de son installation sur le campus de Jussieu, d’abord comme doctorant puis comme assistant, dans le cadre du Laboratoire de Recherche en Géochimie Isotopique dirigé par le professeur René Létolle. Il réalise une thèse de 3ème cycle, consacrée aux néoformations argileuses en relation avec le volcanisme sous-marin, sous la direction de Fréderic Mélières qui l’initie aux techniques de la diffractométrie. Alain Person va progressivement devenir une référence en minéralogie sédimentaire (argiles et évaporites, sédimentation et diagénèse siliceuses, biogéochimie et diagénèse des apatites osseuses) et un spécialiste des environnements continentaux. Il  rejoindra ensuite, lors de la disparition du Laboratoire de Recherche en Géochimie Isotopique à la fin des années 80, le laboratoire de Géologie des Bassins sédimentaires puis l’ISTEP en 2009.

 

Au cours de ses études, Alain avait longtemps hésité entre la Géologie et l’Archéologie et il essaiera toujours au cours de sa carrière de concilier ses deux passions et travaillera de concert dans ces deux domaines et dans celui de la paléontologie humaine. Il encadrera et dirigera de nombreux thésards dans ces différents domaines. Son œuvre bibliographique ne rend que très imparfaitement compte de l’importance et l’influence qu’il a eues sur ces domaines scientifiques. Sa convivialité et son ouverture d’esprit en ont fait une référence, un puits de culture, une source d’idées que de très nombreux étudiants (bien au-delà de ses propres thésards) et collègues ont utilisés.

Pour l’enseignement, Alain a toujours eu une activité importante en premier cycle, en licence et master (sédimentologie) et a été un des piliers des stages de terrain de licence et master. Parallèlement il a joué un rôle important dans l’enseignement de l’archéométrie à l’université Paris 1.

La grande passion de sa vie fut l’Afrique, sa géologie, sa préhistoire, son art et ses cultures. Son érudition, alimentée par de très nombreuses missions, était fascinante car Alain était avant tout un homme de terrain que ce soit en géologie ou en archéologie. Qu’il se soit éteint sur ce continent est tout un symbole.

 

Maurice Renard
(Professeur émérite Sorbonne Université)

19/11/19

Traductions :

    Appartenant à

    20/09/18

    Chiffres clés

    L'ISTeP comprend 129 membres dont :

    • 12 professeurs
    • 23 maîtres de conférences
    • 2 directeurs de recherche
    • 4 chargés de recherche
    • 15 ATER et post-docs
    • 34 doctorants
    • 25 ITA-IATOS
    • 14 collaborateurs bénévoles (dont 7 émérites)