Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
ISTeP - UMR 7193
Institut des Sciences de la Terre de Paris

Campagne océanographique SEALEX

Début octobre 2020, la tempête Alex a provoqué d'énormes dommages humains (photo 1et 2 ), matériels et économiques, dans les vallées côtières des Alpes-Maritimes, notamment celle de la Roya. Pour que de telles catastrophes aient un impact plus réduit sur les populations touchées, il faut avoir une bonne connaissance de l’aléas climatique et géologique : processus déclencheur de la catastrophe, processus impliqués, enregistrements d'événements similaires au cours du temps. Il faut également évaluer le risque  par l'étude de l’impact de tels évènements sur les populations humaines , impacts matériel et psychologique. Une connaissance objective et partagée du risque permettrait un aménagement durable des lieux de vie des populations impactées.

Les éléments charriés par le fleuve se sont déposés dans deux canyons sous-marin au large de la roya dont l'embouchure est à Vintimille et au large du Var en face de Nice. Les sédiments déposé suite à cet évènement sont prélevés lors de la campagne SEALEX  (photo 3) ou l'ISTEP est participante, et étudiés afin, notamment, de reconstituer l’histoire de ce type d’évènement hydrométéorologique. Cette campagne s’inscrit en effet dans des demandes plus globales, nationales et internationales en collaboration avec les laboratoires METIS,ISTEP et "MÉDIATIONS - Sciences des lieux, sciences des liens"  de Sorbonne Université et le laboratoire GEOAZUR à Sophia Antipolis .

Nous avons pour objectif de démontrer qu’une approche transdisciplinaire (SHS et Sciences de la vie et de la terre) et participative (avec les locaux et leurs élus) permettra de comprendre les processus à l’origine de ce type de grande catastrophe et leur récurrence dans le contexte actuel de changement climatique rapide. Cette démarche devrait permettre de répondre efficacement aux besoins immédiats et futurs des populations affectées, en particulier en terme d'aménagement durable du territoire.

Voir le blog de la campagne océanographique SEALEX

10/11/20

Traductions :

    Appartenant à

    20/09/18

    Chiffres clés

    L'ISTeP comprend 129 membres dont :

    • 14 professeurs
    • 22 maîtres de conférences
    • 2 directeurs de recherche
    • 3 chargés de recherche
    • 13 ATER et post-docs
    • 34 doctorants
    • 23 ITA-IATOS
    • 13 collaborateurs bénévoles (dont 9 émérites)